[Volley-Élite] Un SOC grand cru face à Bordeaux

« Et un, et deux, et trois zéro ! » Voilà le refrain de rigueur samedi dernier du côté de la salle Roger Breton. D’abord en lever de rideau avec le beau succès des réservistes du SOC face à Chalon-sur-Saône (3-0), leur premier de la saison en Prénationale. Elles allaient, quelques heures plus tard, être parfaitement imitées par leurs homologues de l’Élite face à Bordeaux/Mérignac.

Publié le 11/11/2016 sur sensvolley.com

Démarrage en trombe du SOC

Les Tahitiennes du SOC, grandes artisanes de la victoire des lionnes face au Burdi's

Les Tahitiennes du SOC, grandes artisanes de la victoire des lionnes face aux Burdi’s.

Alors que les deux dernières contre-performances des lionnes auraient pu affecter l’affluence de cette troisième joute à domicile, il n’en fut rien. Un public tout aussi nombreux que lors des réceptions d’Istres et de Mougins vint remplir les travées du complexe sportif de la rue René Binet. Et il ne fallait pas arriver en retard pour assister au départ fulgurant des lionnes : 10-1 puis 16-2. Une première manche express qui se concluait sur le score de 25-6 en un peu moins de vingt minutes. Face à des Girondines décontenancées, les Icaunaises prouvaient ainsi leur envie de rapidement faire oublier les errements de la semaine passée à Clamart. Et surtout leur volonté de vouloir se rassurer.

Le second set fut en revanche beaucoup plus disputé, les Burdi’s y comptant même jusqu’à cinq longueurs d’avance. Mais la concentration qui avait fuit aux lionnes il y a une semaine leur fut cette fois-ci cruciale pour marquer la différence dans le money time. Gommé le manque de communication à la réception, la défense put compter sur une Mathilde Schoenauer très appliquée. La troisième balle de set de cette deuxième manche fut la bonne (25-23).

Trois points pour la confiance

Côté aquitain, le score de 2-0 à la pause n’était pas du goût de l’expérimentée Corinne Cardassay (41 ans). L’ancienne internationale tricolore ne mâcha pas ses mots pour rappeler à l’ordre ses coéquipières. Un coup de gueule qui s’avéra finalement insuffisant pour éteindre la dynamique locale. La solidarité promue par le coach Guille était encore de mise à la reprise des débats. À l’instar des deux premiers sets, l’impeccable Tehei Labaste continua,de ‘flotter’ littéralement sur la rencontre. Les filles de Bordeaux voyaient rouge sous ses coups de boutoir et cédaient de nouveau. 25-21 . Jeu, set et match SOC.

Sous les yeux d’Éric Tanguy – président de la fédération française de volley-ball , les lionnes se sont rassurées, deux semaines avant de se déplacer chez la lanterne rouge nîmoise. Elles occupent désormais la quatrième marche du classement.

La prochaine rencontre à domicile, première de la phase retour, aura lieu le samedi 26 novembre face à Poitiers/Saint-Benoît .

Publié le 11/11/2016 sur sensvolley.com

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s