[Volley-Élite] Une soirée à (vite) oublier pour le SOC

La visite d’Istres ce samedi à Sens annonçait une opposition de taille pour les lionnes. Et le résultat sans appel de trois sets à zéro pour les visiteuses (16:25, 18:25, 20:25) vint malheureusement donner raison aux plus pessimistes. Un premier échec qu’il faudra ruminer le moins longtemps possible…

Publié le 27/10/2016 sur sensvolley.com

Quand l’enjeu tue le jeu

soc-istres-labasteComme tétanisées, les lionnes n’ont pas su rééditer la performance du 8 octobre face à Mougins. Il faut dire qu’Istres – tout juste relégué après seize ans dans l’élite – arrivait dans l’Yonne avec l’intention froide de prouver son statut de favori et de faire ainsi oublier son ultime revers en déplacement, à Clamart (3-2). Les Provençales se sont d’ailleurs rapidement rassurées à Roger Breton, terrifiantes d’efficacité dans presque tous les secteurs du jeu, emballant chaque début de manche. Preuve de cette domination, jamais les locales n’auront mené au score lors de cette rencontre… L’entraîneur du SOC Johann Guille admettait après-coup ne pas avoir reconnu son équipe. Ce fut également l’impression laissée aux spectateurs, encore présents en nombre.

Quelques visages humides au sortir des vestiaires traduisaient une déception certaine et peut-être l’incapacité d’avoir su gérer la pression d’un sommet annoncé. Afin d’inquiéter Istres, il convenait de réaliser le match parfait pour les Sénonaises. Le manque de réussite au bloc ou encore les imprécisions au service étaient trop d’offrandes pour ne pas se faire punir. Entre autres. Parmi les bourreaux d’un soir, la très impressionnante Zsófia Takács se fit rarement prier. Ses attaques tranchaient avec celles des lionnes, souvent en manque d’imagination face à la muraille adverse.

Rebondir rapidement

Au rang des satisfactions, il faudra retenir l’envie affichée au troisième set, laquelle fit presque recoller le SOC à la marque. Moins en vue que lors du dernier match, Ariana Williams se fit remarquer dans la dernière manche en étant avertie d’un carton jaune après contestation auprès du corps arbitral. Il faut dire là que certaines décisions en surprirent plus d’un…Des décisions qui auraient pu changer le cours de cette fin de match ? On ne le saura jamais.

Au classement, Istres relègue le SOC à la troisième place, désormais devancé par son adversaire du jour ainsi que Mougins (vainqueur de Nîmes 3-0). Les lionnes figurent désormais à quatre unités de la tête mais comptent une rencontre de moins à leur tableau de marche.

Certains échecs se veulent être le socle de succès futurs. Espérons que celui de samedi soit de ceux-là…Pour relever la tête, Valéria Vaki et ses coéquipières se déplacent dès samedi à Clamart (4ème), avant de recevoir Bordeaux/Mérignac le samedi 5 novembre (20h).

Publié le 27/10/2016 sur sensvolley.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s