[Volley-CDF] La plus belle défaite du SOC

Bien sûr, le peuple sénonais aurait voulu voir ses lionnes triompher des louves de Marcq-en-Barœul dimanche dernier au complexe sportif Roger Breton…c’eût été l’apogée d’un weekend parfait pour le volley-ball sénonais. Mais la (dure) loi du sport en a décidé autrement et ce sont bien les Nordistes qui affronteront Chamalières en finale de la Coupe de France fédérale. En s’imposant la veille en quart de finale, les Icaunaises avaient néanmoins assuré au SOC la réception d’une équipe de Ligue A féminine à l’automne prochain (à l’occasion des huitièmes de finale de la coupe de France professionnelle). Pas la seule satisfaction du weekend, loin s’en faut !

Du jeu et de la joie

Avant que n’exultent les Marcquoises après leur victoire de dimanche, les filles de Johann Guille avaient procuré de belles émotions au millier de spectateurs venu vivre à Sens la magie de la coupe de France. Parmi eux : fidèles, initiés ou simples curieux. À 18 heures le samedi, la fête battait déjà son plein avec le premier qudamien-rousseaud-mickael-meunierart entre Marcq-en- Barœul et Poitiers/Saint-Benoît (3-1), chaleureusement animé par la fanfare du VCMB présente en tribunes. Après cette mise en bouche devant les caméras de ComcomTV, la salle se remplissait petit à petit pour faire vivre au SOC sa plus belle soirée depuis l’inauguration du complexe Roger Breton en janvier 2016. Dès 20h30, le speaker Damien Rousseaud (voir photo) haranguait la foule pour intimider l’adversaire d’un soir, le CSM Clamart. Sur le terrain, les lionnes s’exprimaient à leur meilleur niveau, avec à la réception une impeccable Mathilde Schoenauer, et en attaque le duo infernal Elza Hadzisalihovic–Talita De Cassia. La résistance des Franciliennes permettait toutefois de préserver le suspense à la pause (un set partout). Les assauts répétés des lionnes faisaient finalement craquer les ouailles de Didier Marion dans le troisième set (25/21), puis dans le quatrième (25/12). À la fin de ce dernier set largement dominé par les Sénonaises, Ariana Williams remportait un ultime duel au filet pour offrir la qualification aux siennes (3-1). Les quatre tribunes garnies du gymnase pouvaient alors crier leur délivrance. Le SOC atteignait pour la première fois de son histoire les demi-finales de la Coupe de France fédérale.

Pas de happy-end…mais que d’émotions !

Peu de temps pour savourer côté Sens puisque la demi-finale était programmée dès le lendemain à 14 heures… La présence des caméras et micros de plusieurs médias attestait de l’importance de l’événement. En préambule de ce duel, Poitiers/Saint-Benoît prit le dessus sur de très enthousiastes Clamartoises dans le match de classement (3-1). Les Sénonaises aussi firent preuve d’une belle euphorie lors du du premier set de leur demi-finale, alors pourtant menées par Marcq (10-15). Le soutien ducdf-soc-mickael-meunier public et l’application des lionnes eurent finalement raison des visiteuses (27/25). Pour le plus grand bonheur d’une salle en ébullition totale.

Et la suite ? Un goût d’inachevé, un deuxième set moins flamboyant que le premier (20/25), et un avantage de six points (16-10) non concrétisé dans le troisième, suffisant pour nourrir quelques (gros) regrets. Finalement, les banlieusardes lilloises plus fraîches raflaient la manche (25/21) ainsi que la suivante (25/20). L’immense Bulgare Yordanska (1m95) et ses coéquipières assommaient ainsi tout espoir, mettant brusquement un terme à la belle aventure. Une fin en peau de chagrin, un dernier clapping timide réalisé devant des Marcquoises qui jubilent, puis une salle qui se vide rapidement, signant là la fin du bal… Les artistes quittent la salle, les yeux humides pour certaines, mais avec la conviction d’avoir vécu quelque chose de grand. Car c’est le souvenir que toutes et tous garderont : celui d’avoir été acteur et spectateur d’un vrai beau moment de sport, de ceux que l’on conserve gravés et qui font avancer un club.

AB

Les résultats du weekend (18 & 19 février) :
Quarts de finale
Poitiers/Saint-Benoît 1-3 Marcq-en- Barœul (25:23, 13:25, 19:25, 22:25)
Sens O.C. 3-1 Clamart (25:14, 27:29, 25:21, 25:12)
Demi-finale
Sens O.C. 1-3 Marcq-en- Barœul (25:27, 25:20, 21:25, 20:25)
Match de classement
Poitiers/Saint-Benoît 3-1 Clamart (25:22, 18:25, 26:24, 25:22)

 

Première publication le 23/02/2017 sur sensvolley.com

Crédit photos
M Le Photographe (Mickael Meunier)

Une réflexion sur “[Volley-CDF] La plus belle défaite du SOC

  1. Pingback: [Volley-CDF] Béziers, un gros morceau à Roger Breton | LE COUP DE PROJO

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s